Depeche Mode rejoints par un ancien membre au concert du Teenage Cancer Trust

Les vétérans synthpop Depeche Mode ont été rejoints par l’ancien membre Alan Wilder au concert du Teenage Cancer Trust.

Depeche Mode sont nés comme un groupe d’adolescents qui traînent les pieds à Basildon, tentant d’imiter les disques de Kraftwerk qu’ils aimaient si tendrement. Plus de deux décennies plus tard, l’appel du groupe de tubes sont simplement légendaires.

Cependant, le groupe a perdu des membres en cours de route. Le membre fondateur Alan Wilder a quitté le groupe il y a presque 14 ans, ayant ajouté ses talents à la batterie et aux claviers sur de nombreux tubes internationaux.

Dans une déclaration, Wilder a dit à l’époque qu’il partait “à cause d’un mécontentement progressif des relations internes et les pratiques de travail du groupe”.

Il semble que le temps ait adouci son attitude, avec Alan Wilder rejoignant Depeche Mode sur la scène du Royal Albert Hall de Londres. Le concert a eu lieu mercredi soir (le 17 février) et faisait partie de la série des concerts du Teenage Cancer Trust dans cette salle.

Depeche Mode a débité les tubes pour les fans, durant un long set de vingt chansons. Les tubes classiques tels que Enjoy The Silence ont été vivement accueillis, tandis que les chefs de la synthpop ont aussi interprété Personal Jesus.

Alan Wilder a alors émergé durant le rappel, jouant du piano sur le classique Somebody.

Cela a été une année mouvementée pour Depeche Mode. Un cancer a été diagnostiqué chez le chanteur Dave Gahan, menant à la réorganisation extensive de la tournée européenne du groupe. Finissant les dates juste avant Noël, le concert du Royal Albert Hall a récolté de l’argent pour l’association.

Noel Gallagher, Artic Monkeys et le supergroupe Them Crooked Vultures doivent aussi faire des concerts dans le cadre du Teenage Cancer Trust.

Robin Murray

Traduction – 7 mars 2010