Mansun : L’héritage reste

Après leur succès de l’année dernière avec leur premier album Numéro Un, Attack Of The Grey Lantern, Mansun nous reviennent cet été. The Legacy EP, qui doit sortir en juin, comporte trois compositions originales de Mansun – Legacy, Check Under The Bed et Can’t Afford To Die – ainsi qu’une reprise d’une chanson inédite de Howard Devoto, Railings, supposée avoir été écrite tandis qu’il était encore dans Magazine.

“Ce disque était beaucoup plus facile que le premier, admet le chanteur Paul Draper. Pour beaucoup de raisons, on était plus studio, mais on a tourné non-stop pendant deux ans, et cette fois en studio, on s’est installé en cercle et on a joué live. On a tourné le mois dernier et les nouvelles chansons étaient bien plus faciles à jouer que les premières. Elles comportaient beaucoup de samplers et de cordes, ainsi, quand on les jouaient sur scène, elles devenaient plus punky. Cette fois, elles sonnaient exactement pareil”.

Le groupe a aussi suivi les conseils de Devoto.

“Il nous a dit comment il faisait ses disques de Magazine. C’était que des premières prises. Qu’advienne ce qui doit advenir”.

Draper a décrit les résultats comme “très poppy d’une manière vraiment très bizarre”.

“On voulait faire quelque chose de différent : 12 mois après …Grey Lantern, tout le monde sort des putains de trucs trempés de cordes, et c’est la dernière chose qu’on veut faire maintenant. Il y a beaucoup de morceaux qui ne font même pas deux minutes de long. On écoute Captain Beefheart, des vieux pirates de Prince, les Talking Heads”.

Draper a aussi déclaré que le groupe avait laissé de côté les caricatures carte postale du bord de la mer des premières chansons comme Stripper Vicar et Egg Shaped Fred.

“La grande différence réside dans les paroles. Pour le premier album, je voulais raconter une histoire, mais l’été dernier, j’ai eu un carnet noir et j’ai commencé à noter ce que j’observais et ce que je ressentais. Pour le premier album, on chantait de la perspective de gens qui n’avaient jamais quitté Chester”.

Malgré des titres comme Witness To A Murder (qui présente un monologue de l’ancien Doctor Who, Tom Baker) et Negative, Draper affirme que le contenu du nouvel album est positif.

“Une grande partie des chansons parlent d’accepter la manière dont sont les choses. Chad [le guitariste] s’intéresse au Taoisme et en fait, ça veut dire que les choses t’arrivent, tu ne les provoques pas et tu dois tout accepter chaque jour. Il existe un tableau qui s’appelle The Vinegar Tasters (« Les Goûteurs de Vinaigre ») où d’un côté il y a un Bouddhiste qui boit du vinaigre et qui grimace et de l’autre il y a un Taoiste qui boit le vinaigre et qui rigole. Je reçois des millions de lettres de gens qui ont réellement besoin de quelqu’un à qui parler et qui parlent de comment mettre un terme à quelque chose. Si tu n’es pas préparer à accepter les embûches, tu peux aussi bien te mettre une balle dans la tête. C’est de ça dont parle la nouvelle chanson Shotgun”.

Le groupe prépare d’autres dates confidentielles pour promouvoir le single à venir.

“On va faire quelques dates secrètes dans des villes où on n’est jamais allés. Les gens qui aiment Mansun savent comment se renseigner”.

The Legacy EP sort le 15 juin. L’album suivra en septembre.

Traduction – 29 juin 2002