France/Royaume Uni/Allemagne, 2011, 127 min., thriller

Attrape moi si tu peux

En pleine Guerre Froide à Londres, les services secrets britanniques découvrent qu’un agent russe (dont l’identité demeure un mystère) a profondément infiltré l’organisation. Tinker (Toby Jones), Tailor (Colin Firth) et Soldier (Ciaran Hinds) sont les noms de code assignés aux suspects, tandis qu’un ancien agent à la retraite, George Smiley (Gary Oldman) est chargé de l’enquête interne (naturellement secrète). Adapté du roman de John Le Carré, Alfredson choisit de situer la scène dans une Europe qui semble détachée de la littérature, plutôt que dans la réalité. Décors poussiéreux, bureaux mal éclairés, squares désertés, interrogations exécutés avec une efficacité sans faille tandis que le secrétaire lit le papier – le tout dans un monde au bord de l’invisibilité. Il y a de nombreuses intrigues secondaires, montrées principalement en flashbacks, avec grande difficulté, dans un film où les atmosphères laconiques et humbles et les grands efforts de la distribution subsistent plus longtemps que le final.

G.V.

Réalisateur : Tomas Alfredson
Distribution : Gary Oldman, Tom Hardy, Colin Firth
Intrigue : Adapté du célèbre roman de John Le Carré, couvrant la recherche d’une taupe du KGB qui a infiltré les services secrets britanniques durant la Guerre Froide

LE VERDICT : 3/5

Traduction : 31 décembre 2011