Les sosies du Hue & Cry de Manchester sont de retour

Hurts est un groupe dont chaque geste semble être ponctué d’un point d’exclamation plaqué or. Aussi célèbres pour leurs concerts comprenant des chanteurs d’opéra en play-back et des actrices qui pleurent devant des pianos que leur style monochrome, ils semblaient positivement bachiques quand ils sont apparus en 2010. Comme leur premier album HappinessExile mélange des accords mineurs à la Pet Shop Boys avec un côté Scandipop précis, c’est plus showbiz qu’authentique, étant plongé jusqu’aux genoux dans le genre de ballade épique qui ne serait pas déplacé à l’Eurovision. Les chœurs retentissent, les paroles montrent fortement le spectre d’un tragédien de la Grèce Antique (“Arrache moi les yeux et laisse moi aveugle”, dit le refrain de Blind). Bien meilleure est la chill-pop directe de Only You et Cupid. Excitant par occasions, souvent un peu ridicule, Exile est un album qui devait être vendu avec son propre éclairage d’ambiance.

Priya Elan

Traduction – 8 juin 2014