Les légendes glam-pop viendront chercher l’honneur ultime du NME le grand soir – et refermeront la soirée avec un concert spécial

L’année dernière : Blondie. L’année d’avant : Johnny Marr. Avant cela : Noel Gallagher, Dave Grohl, Paul Weller et bien d’autres. Cette année – enfin – nous honorons Suede avec le titre convoité de Godlike Genius. Au début des années 1990, le groupe de Londres est arrivé sur une scène dominée par le grunge américain et l’a faite tourner sur la tête, rapportant du danger, du sexe, et de grandes chansons glam. Avec leurs odes à la banlieue britannique miteuse, Suede ont ouvert la voie à des groupes comme Blur, Oasis et Pulp, créant le plan de la Britpop et l’ère culturelle de l’époque. Et ils l’ont fait avec un excès d’albums classiques, aussi, du premier sordide, Suede, au tourbillonnant Dog Man Star et finalement, après 10 ans dans le désert, l’extraordinaire retour de 2013, Bloodsports. Seul un groupe de divinités pourrait égaler ce genre de retour à la Lazare. Sa sainteté Brett Anderson parle…

Qu’est-ce que cela fait de recevoir le Godlike Genius Award du NME ?

Brett Anderson : “Bon Dieu. Eh bien, c’est un honneur, bien sûr. C’est une manière légèrement outrageuse d’être nommé, mais c’est un peu ironique, non ? C’est merveilleux d’être reconnu, et c’est génial pour nous ayant eu beaucoup de hauts et de bas dans notre carrière. Ça a été de véritables montagnes russes de hauts et de bas extrêmes, alors te parler 25 ans après notre formation, c’est génial, vraiment”.

Te sens-tu comme un dieu ?

“Eh bien, ma vie au quotidien est assez peu divine, je dois admettre à contre-cœur. Je ne porte pas de couronne de laurier ni ne voyage en char aussi souvent que ça. C’est sur scène que c’est le seul moment : ce sentiment magique de puissance et d’omnipotence que l’on a quand on joue, c’est ce qui ce rapproche le plus”.

Qu’avez-vous prévu pour votre performance ?

“On n’a rien décidé encore, mais on va s’amuser. On peut s’attendre que Suede jouent des chansons de Suede sur scène. Si ce n’est pas assez bon, alors vous n’êtes pas au bon endroit !”

Maintenant que vous êtes des dieux, qu’est-ce qui va arriver à Suede ?

“On travaille sur un nouvel album, mais il n’est pas encore fini et on n’est pas encore certains de ce qu’il sera. Tout ce que je peux dire, c’est que je ne veux pas qu’il soit comme ce dernier album. Bloodsports était quasiment comme un premier album, et alors celui-là sera ce qu’on fait sur un deuxième album”.

Ben Hewitt

* * *

SUEDE – Huw dit : “Suede est un groupe important pour moi. Je pense qu’ils m’ont montré que le rock indé n’avait pas à être macho ou musculaire, qu’il pouvait avoir un côté sensible aussi. Ils sont fascinants à regarder et à écouter. J’aime le fait qu’ils jouaient avec leur sexualité. Je me rappelle de voir Brett sur Top Of The Pops, torse nu dans un tout petit chemisier en soie, et d’avoir pensé C’est qui, ça ? Ils associaient de grands hymnes avec des paroles intéressantes et mémorables et ils m’ont fait me rendre compte qu’on pouvait être à la périphérie du mainstream mais tout en ayant du succès. Ils ont des chansons et des albums géniaux dans leur répertoire, mais ils sont revenus il y a quelques années et ils n’ont rien perdu. Des gagnants méritants”.

* * *

Cinq moments divins dans l’illustre carrière de Suede

1. The Drowners (single, mai 1992)

Le premier single de Suede était un électrochoc dégoûtant : de la guitare craquante de Bernard Butler aux paroles boudantes et sexuellement ambiguës de Anderson (“Nous nous embrassons dans sa chambre à lui / Sur une chanson populaire”). Ce n’est pas étonnant qu’il ait été Single de l’Année du NME.

2. Brit Awards (février 1993)

Après que le NME ait critiqué les Brits pour ne pas avoir représenté la nouvelle musique excitante, les organisateurs de la fête ont ajouté Suede à l’affiche à la hâte pour sauver la face. “Je ne me suis jamais senti aussi loin de chez moi”, a dit Brett, qui s’est tapé le cul tout le long.

3. Dog Man Star (album, octobre 1994)

Chef-d’œuvre sordide du canon de Suede, Dog Man Star était l’album anti-Britpop. Anderson et Butler étaient résolus à faire un LP sur le côté obscur des drogues et du sexe. Butler est parti avant la fin de l’enregistrement, et n’est jamais revenu depuis.

4. Le concert de la réunion pour le Teenage Cancer Trust (mars 2010)

L’album de Suede de 2002, A New Morning, avait fait un tel flop qu’ils se sont séparés peu de temps après. Mais ils sont revenus – à l’origine sur la base de l’exceptionnel – pour un concert de réunion triomphal au Royal Albert Hall de Londres.

5. Bloodsports (album, mars 2013)

L’album qui défiait les défaitistes et redressait les torts du passé : Suede ont choisi de sortir leur premier nouveau LP en plus de 10 ans afin de donner à leur héritage les adieux qu’il méritait. Au lieu de cela, tout un nouveau chapitre s’est ouvert.

Traduction – 31 octobre 2015