Blur | Smash Hits – 7-20 août 1991

L’un d’entre eux a acheté un “tuyau” chantant ! L’un d’entre eux a été malade sur une “gloire” de culotte de golf ! L’un d’entre eux s’est transformé en Homme de la Jungle ! L’un d’entre eux s’appelait Dave et s’est endormi ! Sylvia Patterson se prépare pour…

Une journée au bord de mer avec Blur !

9 heures du matin, c’est très tôt quand tu es membre de Blur. Surtout quand tu es membre de Blur et que tu t’appelles Dave, parce que tu es toujours au pub. Et ainsi, c’est avec un certain étonnement que nous retrouvons nos quatre gars aux chaussures de daim embarquer dans le train de 9h13 de Londres direction la “glorieuse”… euh, Margate. L’idée de passer une journée avec Smash Hits leur plaisait plutôt bien, vous voyez. Pour faire quelque chose. Margate était lidée de Damon “parce que ça semble bien”.

Blur. Il y a Damon, le chanteur, de grands yeux bleus et une confiance remarquable. Il y a Alex, le bassiste, “le fou”, qui parle constamment des amibes dans la stratosphère ou n’importe, avec un grand sourire stupide permanent. Il y a Graham, à la guitare, de grands yeux bruns, qui souffre “d’attaques de panique” dans la rue pour aucune raison. Et puis il y a Dave. Et il est toujours au pub. C’est ce que nous savons jusqu’ici. Observons les alors qu’ils descendent de l’Intercity “Saver” et découvrons ce qu’il se passe lors d’une journée au bord de mer avec le groupe qu’ils disent tous “légèrement célèbre aujourd’hui, en fait…”.


“Super ! C’est un fumeur !!” piaille Graham tandis qu’il sort ses clopes pour la 85ème fois aujourd’hui déjà. Voici ce que nous apprenons : les binocles de Damon sont très chic et italiennes et il lit un livre qui s’appelle le Bouddha de banlieue. Alex lit un magazine qui s’appelle American Scientist et un livre qui s’appelle Gargantua et Pantagruel, Volume 1. Il parle des pensées d’un gars de la mythologie ancienne et c’est “absolument hilarant !”. Ils sont tous entièrement horrifiés de découvrir que Margate est le lieu du Radio 1 Roadshow d’aujourd’hui, étant donné qu’ils sont apparus à celui de la semaine dernière à Skegness. “Et merde”, grommelle Damon, “les gens vont penser qu’on est désespérés. Et la semaine dernière, ils nous ont présentés sous le nom de Blue…”.


“WHOOOHOHOHOH !! Enfin, putain…”.

Finalement, “Blue” arrivent à Margate. Premier arrêt : “à la bouffe !” Ils se décident sur une sorte joyeuse de “boui-boui” le long du bord des mer. Ils sont ravis de découvrir que les tasses de thé arrivent dans des théières en plastique qui ressemblent à une version gigantesque d’un service à thé de Barbie. Alex “laisse tomber” pour une gloire de culotte de golf. Le petit déjeuner fini, c’est la tournée obligatoire des boutiques qui vendent n’importe quoi. C’est le moment “chapeaux stupides” de la journée. Dave opte pour un Fez complètement sans sophistication. C’est tellement… Lui. Il y a un miroir qui rit quand on le soulève. “C’est très sinistre…” décide Graham. Damon a trouvé ces pompoms à paillettes et s’en saisit tel une cheerleader américaine. Alex a découvert l’un de ces tuyaux lumineux que tu fais tournoyer et il fait beaucoup de sons insensé aigus. Il est temps d’aller à la place…

Alors que pensent-ils de Margate pour le moment ?

Graham : “C’est merdique ! Eh bien, non ? Les mêmes boutiques et les mêmes conneries”.

Alex : “J’aime bien le bord de mer. En fait, je l’adore. Je pense que c’est parce que c’est près de la mer. Parfois, je cours dans la mer en chantant Maman, maman, maman”. Aaaah.

On loue des chaises longues et Graham gonfle un ballon de plage nouvellement acheté même s’il a évidemment les poumons d’un cloporte. Alex devient complètement cinglé avec ses conneries de tuyau “chantant”. Il joue Last Post !” décide Graham. “Plus The First Post” s’esclaffer Damon dans son trait d’esprit bizarre sur la poste anglais. Ils jouent au foot et voient qui peut tomber le plus de façon spectaculaire. Alex gagne.

Il commence à pleuvoir. Il est temps de s’amuser aux arcades. Damon tente sa “force” à la machine “Combien êtes-vous viril ?” ou peu importe, ce qui implique agripper une chose en caoutchouc vraiment fort et de découvrir si vous êtes une femmelette ou Arnie. Damon, il s’avère, est un “Homme de la Jungle”. Mais on l’a toujours su, n’est-ce pas, lecteur ? Il pleut toujours. Ils en ont assez de Margate. Pas un seul tondu les a reconnus. “On n’est pas assez célèbres pour ça. Pour le moment”. Il est temps de revenir à Londres. Sauf que Damon a failli rater le train parce qu’il achetait le dernier numéro de Hits. Bon garçon. Dans le train, il lit attentivement ce qu’il se dit sur les derniers pervers de la pop connus sous le nom de Take That.

“Ils sont un peu moches, hein ?” insiste Damon, “Très vieux jeu. Les mômes veulent ça, on ? Là voici ce dont ils ont besoin ! (Montre une photo de Blur tenant des lettres en l’air). On n’est pas trop mal là, en fait…”.

Alex lit sont livre qui fout les jetons à propos du mec mystique. Il nous lit un passage de choix…

“Pour cette cause, Héraclite était celui qui déclare que rien qui nous est révélé en rêve, que rien…”.

“Alez”, clame Graham à Alex, “arrête de frimer et vient fumer une clope !!”. Ils s’éloignent tranquillement à la recherche d’un wagon fumeur. Il n’y en a pas. Ils restent à la place dans l’étroit corridor un peu venteux du wagon de British Rail entre la fenêtre et la grande cage où on met le courier et les vélos. Damon s’endort avec le bras autour de Dave qui se trouve à quelques minutes de la maison et du retentissement distant de la cloche du barman.

Ah, la vie glamour. Comme ils sont mignons…

Traduction : 20 décembre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :