Gorillaz | Classic Pop – septembre 2018

Parrains de la pop : 2-D

Dans une interview qui incorpore claquer un tiroir, du popcorn chicken, les sommités pop virtuelles les Silicon Teens et ABC période Millionaire, nous prenons des nouvelles de 2-D, chanteur de Gorillaz. Le groupe animé, fondé par Damon Albarn et Jamie Hewlett, est en “existence” depuis 20 ans : le sixième album The Now Now est sorti en juin et comprend un nouveau membre fictif, Ace Copular des Supers Nanas – étant donné que le bassiste originale, Murdoc, dépérit actuellement en prison.

Dans You Can Call Me Al, Paul Simon a fait remarquer : “Je ne veux pas finir dans un cimetière de dessins animés”. Est-ce une peur que tu ressens en vrai ?
Hmmm, j’aime Paul et son œuvre, mais pour moi, on dirait qu’il a une crise identitaire ici. Tout d’abord, il a deux prénoms, et maintenant, il veut qu’on l’appelle Al. Je n’ai pas peur de l’avenir parce qu’il ne peut te faire mal. Laisse moi te montrer en claquant mes doigts dans ce tiroir… Ouille ! Ça fait vraiment mal. Alors que si je m’écrase les doigts dans un tiroir la semaine prochaine… Rien. Ça ne fait pas du tout mal, tu vois ? On n’existe que dans le présent de maintenant. Tu me suis ?

Totalement, et avant d’aborder The Now Now (“le présent de maintenant”, qui est, bien sûr, le titre du dernier album de Gorillaz), nous nous demandions… As-tu déjà rencontré Eden ou David Yarritu, les deux personnages animés qui ont rejoint Martin Fry et Mark White pour le line-up de ABC période How To Be A Millionnaire ?
Chais pas, mec. Peut-être que je les ai rencontrés à une fête du showbiz ou n’importe, mais j’ai du mal à me souvenir des noms. J’aimerais que tout le monde porte des badges avec son nom comme à Leroy Merlin, alors on pourrait toujours se souvenir des noms de tout le monde. Je n’en aurais pas besoin, comme je suis méga-célèbre alors je sais déjà comme je m’appelle. En plus, il est cousu sur mes chaussettes et mes slips.

Ils ont certainement démoli beaucoup de limites et d’idées préconçues quant à qui pouvait ou pas jouer dans un groupe pop. Que pensens-tu de ces deux-là en termes d’inspiration et/ou d’admiration ?
Ouais, je suis probablement une inspiration pour eux, mais ils m’ont inspiré, aussi. Comme leur chanson That Was Then But This is Now (extrait de Beauty Stab en 1983). Je kiffe ces paroles. Je m’identifie, tu vois ? Il n’y a pas longtemps, j’étais différent, mais beaucoup a changé depuis, et maintenant, je suis moi.

Eux-mêmes étaient inspirés par les pionniers de la pop virtuelle chez Mute Records, Darryl, Jacki, Paul et Diane, alias les Silicon Teens. Que dirais-tu de l’influence des Teens en général ? Considèrerais-tu une collaboration ?
Ouah, ce sont des questions vraiment dures, mec ! J’ai mangé bien trop de popcorn chicken hier soir, et il se pourrait que je sois encore en overdose de poulet, en fait. Mais bien sûr, les Silicon Teens et, naturellement, ABC, ont été une influence. Je suis un grand fan de synthé. Même plus que du poulet, en fait.

Nous n’avons jamais vraiment compris la dynamique de groupe au sein de Gorillaz. Dirais-tu que tu es le leader du groupe ?
Je ne dirais pas que je suis le leader. C’est plus comme Arthur et les Chevaliers de la Table Ronde. Tout le monde est égale, mais Arthur est manifestement le plus génial parce qu’il a une couronne. Mais la couronne pèse lourd parfois et peut te blesser le cou. Tu dois prendre des décisions vraiment difficiles, aussi.

En ce qui concerne le dernier album, The Now Now, quels autres artistes et sorties t’ont inspiré ?
La musique vient de l’intérieur, comme les pensées et les gaz coincés. Je pense que je dis que je m’inspire moi-même, mais pas d’une manière arrogante. Un homme ne devrait jamais s’idolâtrer. C’est le motto écrit sur la fresque que j’ai commissionnée de moi au plafond de notre salon.

Tu ne sembles pas avoir vieilli d’un jour depuis les débuts de Gorillaz il y a presque 20 ans. Les lecteurs de Classic Pop ont besoin de savoir : quel est ton secret pour défier le processus de vieillissement ?
Le truc, c’est de ne pas trop se laver souvent, de manière à ce que ta peau reste fraîche. Aussi, il se peut que je sois immortel je pense, parce qu’en vacances à Marbella, j’ai bu l’Elixir de Vie. Ils le vendaient dans un bar à cocktails, deux pour le prix d’un. Je suis un peu inquiet à l’idée de vivre à jamais, cependant, parce qu’un jour, la Terre explosera, mais je serai toujours vivant, laissé à flotter dans l’univers à jamais avec rien à faire sauf jouer à devine ce que je vois avec moi-même. Je vois quelque chose qui commence par la lettre A… C’est encore astéroïde ? Oui, 2-D.

Ian Peel


• Le dernier album de Gorillaz, The Now Now est en vente… maintenant. Découvrez-en plus sur http://www.gorillaz.com

Traduction : 10 mai 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s