Joy Division | NME Originals – Goth – 2005

Singles

MM, 24 juin 1978, p. 23
JOY DIVISION An Ideal For Living (Enigma)

Encore de la musique prometteuse en provenance de Manchester. Joy Division s’appelaient Warsaw jusqu’à ce qu’ils enregistrement ce EP en novembre dernier, et c’était sous ce nom que je les ai vus à l’Electric Circus le mois précédent (ils apparaissent sur le nouvel album de Virgin commémorant le dernier weekend du Circus). Ce disque possède la nature dégrossie familière des disques auto-produits mais ce ne sont pas des vendeurs de radotage – il y a beaucoup de bonnes idées ici, et ils pourraient être un groupe très intéressant, dans sept mois.

Chris Brazier


NME, 17 novembre 1979, p. 25
JOY DIVISION Transmission (Factory)

Dance, dance, dance to the radio ! Une basse dégaine lentement et palpite. Un riff implacable qui descend prend de la vitesse et entre avec grand bruit en une guitare électrique qui spirale tandis qu’un batteur distant sort des rythmes doubles et stricts à la Can.

C’est un disque magnifique, escaladant les hauteurs auxquelles les autres Mancuniens de Magazine n’ont simplement fait allusion sur Shot By Both Sides.

Ian Curtis fournit des interjections vocales grognées régulières du style Iggy tandis que la production frémissante – encore une fois l’œuvre de Martin “Zero” Hannett – est assez nette et précise pour pousser Transmission dans les charts. Avec les bonnes couvertures, ce pourrait être facilement un tube !

Adrian Thrills

Traduction : 8 mai 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s