Blur | Melody Maker – 25 septembre 1993

“Notre culture est assiégée”

Blur sont en colère, voire furieux, contre l’américanisation continuelle de la culture britannique et la rébellion édulcorée préconditionnée des rockeurs post-MTV. Dans un numéro consacré à la célébration des innombrables genres musicaux britanniques, les frères Stud rencontrent Blur – groupe britannique typique et hérities possibles des Small Faces, des Jam et des Smiths – et les mettent face au sujet constamment risqué du patriotisme et de la “Coca-colonisation” de cette île royale.

Continuer à lire … « Blur | Melody Maker – 25 septembre 1993 »

Depeche Mode | Melody Maker – 26 septembre 1981

Le fantasme parfait

DEPECHE MODE
The Venue, Londres

Continuer à lire … « Depeche Mode | Melody Maker – 26 septembre 1981 »

Joy Division | NME Originals – Goth – 2005

JOY DIVISION
Unknown Pleasures
(Factory)

Melody Maker, 21 juillet 1979, p. 27

Continuer à lire … « Joy Division | NME Originals – Goth – 2005 »

Blur | Melody Maker – 10 novembre 1990

Le charme avant la tempête

Avec un premier single qui a déjà entamé les charts et une foule de Japonaises qui crient déjà, Blur semblent déterminés à allumer des feux d’artifice avant la fin de l’année. Les Frères Stud admirent leur talent, s’émerveillent devant leur degré d’éducation et se demandent ce qu’il y a en stock pour l’avenir.

Continuer à lire … « Blur | Melody Maker – 10 novembre 1990 »

Melody Maker (NME Original) – 25 avril 1992 : Suede – Le Meilleur Nouveau Groupe de Grande Bretagne

Sexy comme pas possible, glam comme pas possible, géniaux comme pas possible, SUEDE fait tourner la tête et brise le cœur à chaque fois que le groupe joue. Steve Sutherland rencontre un groupe qui est déjà acclamé comme les dignes successeurs des Smiths, un groupe enfin déterminé à réinjecter de l’adulation et de la subversion dans les charts.

Continuer à lire … « Melody Maker (NME Original) – 25 avril 1992 : Suede – Le Meilleur Nouveau Groupe de Grande Bretagne »

(Pulp) Melody Maker (NME Original) – 4 juillet 1992 : The Dome, Londres

Jarvis Cocker est torse nu, à l’exception de quelques poils qui se battent en duel sur son torse, sous la sorte de costume brun terreux qu’Oxfam ne prendrait même pas. Il enfile des beignets sur ses doigts, puis lui ainsi que plusieurs personnes du groupe et du public commencent à mordiller dedans. Quand le chanteur à la maigreur charismatique tend ses mains chargées de nourriture vers les bras tout aussi tendus de ses adeptes, il ressemble à un croisement entre Jésus Christ et le Bonhomme Pillsbury.

Continuer à lire … « (Pulp) Melody Maker (NME Original) – 4 juillet 1992 : The Dome, Londres »

(Suede) Melody Maker (NME Original) – 15 février 1992 : Têtes de porc

Ils sont jeunes, bizarres et ils riment avec Slade ! C’est SUEDE. Simon Price les a côtoyés.

Continuer à lire … « (Suede) Melody Maker (NME Original) – 15 février 1992 : Têtes de porc »

(Suede) Melody Maker (NME Original) – 21 mars 1992 : The Powerhaus, Londres

Suede est tellement quelque chose de spécial que, comme ce concert des Pistols au 100 Club, des milliers clameront dans le futur qu’ils les ont vu ici ce soir, à donner du bouche-à-bouche glamour avec l’élégance et l’audace la plus minable.

Continuer à lire … « (Suede) Melody Maker (NME Original) – 21 mars 1992 : The Powerhaus, Londres »

Blur | Melody Maker – 6 avril 1991

Campagne de diffamation interstellaire

Ils ont rendu Jonathan Ross apoplectique à la télévision, ils rendent folles les foules de part le pays et bientôt, ils nous enverront de bons baisers d’Hollywood. À la veille de la sortie de leur deuxième single, les membres de Blur racontent à Steve Sutherland comme l’avenir leur appartient sans aucun doute.

Continuer à lire … « Blur | Melody Maker – 6 avril 1991 »

Melody Maker – août 2000

Le meilleur concert que je n’ai jamais vu !

DOMINIC CHAD DE MANSUN
ARTISTE HALF MAN HALF BISCUIT SALLE BANGOR STUDENTS’ UNION ANNÉE 1991

“Je les ai vu lorsque j’étais à la fac à Bangor dans le Nord du Pays de Galles. Ils sont venus jouer là-bas et c’était fantastique. C’était probablement mon concert préféré. C’était génial, ils jouaient tous sur des guitares heavy metal rose, en se foutant de la gueule de l’indé d’une manière que seuls eux peuvent faire. C’est définitivement une influence – on est des grands fans de Half Man Half Biscuit. Les chansons qu’ils ont jouées étaient en grande partie extraites de Back In The DHSS et Back In The DHSS Again. J’adore The Trumpton Riots. Mes paroles préférées sont Il n’y a rien de mieux dans la vie/Qu’écrire sur la semelle de sa pantouffle avec un Bic. Parce que j’ai fait ça quand j’étais gamin et j’ai adoré le faire, et je suis sûr que tout le monde l’a fait. Mais ils étaient fantastiques – ils sonnaient exactement pareils que sur disques. C’était un concert génial. J’y suis allé parce que j’étais fan d’eux et qu’ils jouaient dans ma fac, mais je n’allais pas à tant de concerts que ça”.

Traduction – 07 juillet 2002

%d blogueurs aiment cette page :