Recherche

Sci-Fi Lullabies

Mes traductions de presse musicale et cinématographique et plus encore…

Tag

Blur

(Blur) Uncut – février 2009 : Ce pourrait vraiment, vraiment, vraiment arriver…

… la réunion de Blur, c’est de cela dont nous parlons, prévue en juillet à venir à Hyde Park. Un bon moment, alors, de se rappeler d’une époque bien avant la fabrication de fromage et des opéras chinois, et un esprit d’aventure comme aucun autre groupe britannique de sa génération. De l’Essex à l’aube des années 1990, à la Britpop et au-delà. Uncut a fait partie du voyage. Attendant, en fait, le lendemain… Lire la suite

Q – mai 2010 : Les 100 plus grands leaders – 4. Damon Albarn

“J’ai toujours su que j’étais incroyablement spécial. Toute ma vie.
Tu sais ? Ce n’est pas vraiment grand chose”.
Damon Albarn, 1991
L’homme de la renaissance
Lire la suite

Mojo – mai 2013 : Essex Machines – Blur et solo

Le groupe qui se réinvente

Par Danny Eccleston

Lire la suite

NME – 18 juillet 2009 : Blur. T In The Park. Main Stage, dimanche 12/07/09. Surmontant la maladie pour finir en beauté

Bleuuuuuur ! Graham Coxon est malade, annonce le big boss de T In The Park, Geoff Ellis, sur la Main Stage en début de soirée sous une avalanche prévisible de huées. Le guitariste serait en train de vomir ses tripes dans un hôpital proche. C’est une mauvaise nouvelle – et c’est de mal en pis. Snow Patrol ont vu leur set de “co-tête d’affiche” (ah !) repoussé pour donner du temps pour le rétablissement du guitariste. Si Coxon ne vient pas, Gary Lightbody and co pourraient finir par faire la tête d’affiche de ce truc.

Lire la suite

Mojo – avril 2013 : The Rollercoaster Tour, 1992

Là où les rois de l’indé pré-Britpop The Jesus And Mary Chain, My Bloody Valentine, Blur et Dinosaur Jr. en ont décousu dans les plus grandes salles de Grande-Bretagne… mais il y avait de gros changements en cours.

Lire la suite

(Blur) NME – 27 juin 2009 : “Ce n’est que juste qu’on joue à Glastonbury”.

De retour là où tout a commencé à Colchester, Blur a offert à 150 amis et membres de leurs familles et raconte à Paul Stokes juste combien ce set de fermeture sur la Pyramid Stage va être spécial…

Lire la suite

(Blur) NME (Original Britpop) – 10 avril 1993 : Une voiture de sports de merde et une réincarnation punk

Ayant exterminé le Baggy, BLUR se prépare à lutter dans la guerre du punk à nouveau pour damier le pion au grunge et tout ce qui est américain – ou plutôt tout ce qui n’est pas anglais. John Harris s’arrête sur l’accotement stabilisé pour parler à Damon, celui qui peut.

Lire la suite

NNME (Originals) – 8 mai 1993 : Blur – Modern Life Is Rubbish

Et ce sont les fous qui rient le plus fort. La montée et le déclin de Blur ont les nuances comiques de Reginald Perrin. Il y a deux ans, c’était les Charlots pétillants de la pop. There’s No Other Way et Bang étaient des tubes du Top 20 et Smash Hits était tombé raide dingue de leur bizzareté des Beaux Arts et leur charme aux yeux bleus de la classe moyenne. Graham portait des lunettes et un t-shirt de la fac d’Oxford. Damon a passé tout le temps d’une performance à Top Of The Pops à sourire comme un taré tout en s’agrippant à un jeune coq en carton de Kellogg’s. C’était bien trop beau.

Lire la suite

(Blur) NME (Original) – 24 août 1991 – Leisure

Rendez-vous à l’évidence. Nous sommes en train de nous noyer dans un océan de suffisance. Tout le monde est si heureux aujourd’hui – tous nos potes sont Énormes aux Etats-Unis, Énormes au Japon, Top 40 et tout à coup, c’est siiii chiants. Nous célébrons la médiocrité parce qu’il n’y a rien d’autre à faire. Et puis il y a ce monde peu passionnant qui obtient sans effort des huit sur dix et qui commence et se termine dans un club merdique en sous-sol nommé Syndrome situé sur Oxford Street dans lequel nous (la presse), nous nous donnons des claques dans le dos de chacun jusqu’à ce que nos poignets nous fassent mal, alors que eux (les groupes), forment un cercle et que vous (les mômes), vous vous demandez pourquoi le club ne désemplit pas. Il est plein parce que minuscule et personne ne rentre chez lui bouleversé, alors il est grand temps que quelqu’un tire une ligne dans cette boîte de pilules renversées.

Lire la suite

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :